2021-05-17

Loukachenko a signé une loi sur la sécurité nationale : désormais, les forces de l’ordre pourront utiliser du matériel militaire lors des rassemblements ; les retraités bélarussiens sont les plus démunis d’Europe

17 mai 2021 | Voice of Belarus
Source : Belaruspartisan

Loukachenko a signé une loi sur la sécurité nationale : les forces de l’ordre pourront utiliser du matériel militaire lors des rassemblements

Le 17 mai 2021, Alexandre Loukachenko a signé la loi « Sur les amendements de la législation de la sécurité nationale de la République du Bélarus ». La loi dispense les agents des forces de l’ordre de la responsabilité des dommages causés par le recours à la force physique, aux moyens spéciaux, aux armes et équipements militaires. En outre, les forces de l’ordre obtiennent le droit de recourir à des équipements militaires et spéciaux dans la dispersion des manifestations. De plus, les forces de sécurité auront le droit de procéder à une fouille personnelle des citoyens, de leurs biens et de leurs véhicules lors des arrestations et pourront interdire aux citoyens d’effectuer des enregistrements vidéo et audio au cours de l’exercice de leurs fonctions. Les employés du Ministère de l’Intérieur pourront obtenir des informations à partir des bases de données, y compris des données personnelles, sans le consentement écrit des individus.

Les retraités bélarussiens sont les plus démunis d’Europe

Source : TUT.BY

L’organisation d’analyse financière Blacktower Group a dressé le classement des pays européens les plus adaptés aux personnes âgées. Le Bélarus occupe la dernière place sur la liste. L’étude été établie sur la base de plusieurs indicateurs: prix des logements, pourcentage de la population de plus de 65 ans, indice de criminalité, indice du coût de la vie et son espérance. Blacktower a conclu que le Bélarus avait désormais le taux de criminalité le plus élevé de tous les pays du classement et une espérance de vie faible.

Les condamnations deviennent de plus en plus absurdes

Liubou Kaspiarovich.
Source : TUT.BY

Le vendredi 14 mai, à l’ouverture du retentissant « procès des étudiants » à Minsk, quatorze personnes parmi celles qui étaient venues soutenir les jeunes devant le tribunal, ont été arrêtées. Parmi les détenus, Anatol Liabiedzka, l’ancien chef du Parti civil uni du Bélarus. Il a été condamné à trente jours de prison.

La journaliste de TUT.BY Liubou Kaspiarovich était en train de tourner un reportage devant le palais de justice au même moment. Elle a été accusée d’avoir participé à une manifestation non autorisée et condamnée à 15 jours d’emprisonnement.

Vialeta Liudchyk.
Source : euroradio

L’étudiante Vialeta Liudchyk a été arrêtée le 15 mai lors de la fête étudiante de l’Université d’Etat du Bélarus. Au contrôle d’entrée, les gardiens ont remarqué un petit autocollant avec un drapeau blanc-rouge-blanc sur son ordinateur portable parmi de nombreux autres autocollants. La jeune-fille a été punie d’une amende de 2.900 roubles (plus de 1.000 dollars américains).

Iury Kavaleu avec sa petite-fille.
Source : Radio Svaboda

Iury Kavaleu, habitant de Chachersk, au cours d’une consultation psychiatrique, a critiqué Alexandre Loukachenko. Le médecin l’a signalé à la police. En conséquence, une affaire pénale en vertu de l’article « Insulte au Président » a été ouverte à son encontre.

Blocage du site bénévole d’aide aux victimes de manifestations

Source : Reformation

Dans la soirée du 16 mai 2021, le Ministère de l’Information du Bélarus a bloqué le site web probono.by. Probono.by est un site de bénévoles regroupant des contacts permettant d’obtenir de l’aide et des conseils aux victimes. Par l’intermédiaire du site, des personnes arrêtées lors des manifestations et les victimes d’opinions politiques pouvaient, par exemple, trouver un avocat, bénéficier de conseils ainsi que d’une aide financière.